Sélectionner une page

L’environnement

Le respect et la préservation de l’environnement ont toujours été au cœur des préoccupations de la Mairie de Labège. Transports, urbanisation, maîtrise de l’énergie, priorité donnée aux circuits courts… L’action municipale toute entière s’inscrit dans cette dynamique volontariste. Ainsi, des actions d’information, de sensibilisation et d’accompagnement à l’initiative de la commission environnement sont régulièrement menées auprès des labégeois.

 

 

 

  Les dernières actus

Enquête à destination des cyclistes

Enquête à destination des cyclistes

Dans le cadre de sa démarche de Schéma Directeur Cyclable d’Agglomération, Tisséo Collectivités lance une enquête à destination des cyclistes. L’enjeu est de mieux connaître les pratiques du vélo sur l’agglomération : quels trajets, quel équipement en vélos, quelle...

Épisode de pollution vendredi 28 juin

Épisode de pollution vendredi 28 juin

Selon l'observatoire régional de la qualité de l'air, en raison des fortes chaleurs, un épisode de pollution de l'air à l'ozone et aux particules fines est attendu sur la Haute-Garonne vendredi 28 juin 2019. Voici quelques recommandations : Préconisation pour tout...

Des apiculteurs récupèrent vos essaims d’abeilles

Des apiculteurs récupèrent vos essaims d’abeilles

Ne détruisez pas les essaims qui s'invitent dans vos jardins, c'est le message des apiculteurs qui peuvent récupérer gratuitement les abeilles pour les installer dans leurs ruches. Un bon geste pour l'environnement car d'années en années le nombre d'abeilles...

Protéger les espaces naturels et la biodiversité
Zéro phyto !

Nous avions inconsciemment pris l’habitude d’observer des espaces nets, désherbés chimiquement, tondus ras sans prendre conscience des nuisances que cela pouvait occasionner.
Les pesticides ou produits phytosanitaires longtemps utilisés fragilisent notre écosystème en polluant l’eau, l’air et les sols . On sait aujourd’hui que cette contamination passive s’accumule dans les ressources alimentaires et représente des risques pour notre santé.
Aujourd’hui, la loi interdit l’usage de produits chimiques de synthèse dans les espaces verts gérés par des structures publiques. Les voiries sont aussi concernées. Mais alors, comment faire pour désherber ?

Pour répondre à ces enjeux de développement durable et de santé, la municipalité s’est depuis longtemps engagée sur des pratiques alternatives aux produits chimiques et pesticides. Des solutions alternatives aux produits phytosanitaires chimiques existent pour le désherbage et l’entretien des espaces verts, des voiries et des cimetières : tonte différenciée, enherbement d’allées, plantes couvre-sol, paillage, prairies fleuries, minéralisation des espaces, arrachage manuel, débroussailleuse.

Il s’agit aussi de faire évoluer les mentalités en acceptant la flore spontanée pour se réconcilier avec la nature.

Et vous, êtes vous prêts à nous suivre dans cette démarche ?

Depuis le 1er janvier 2019, il est interdit pour les particuliers d’acheter, d’utiliser et de stocker des pesticides chimiques* pour jardiner ou désherber.  Cette réglementation a pour objectif  de vous protéger et de préserver l’environnement.
Rapportez vite vos produits dans la déchetterie la plus proche qui se chargera de leur destruction.
Retrouvez les solutions alternatives  aux pesticides chimiques* sur  www.jardiner-autrement.fr

*fongicide, herbicide, insecticide, molluscicide…


Comment se protéger naturellement des espèces nuisibles ?

Moustique, pyrale du buis, chenille processionnaire, rats… ces bestioles causent des dégâts et peuvent représenter une menace pour la santé. Il existe des méthodes simples et naturelles pour en venir à bout.

Moustiques et moustiques tigres
Les moustiques forment une famille d’insectes volants : les culicidés. Ils font partie des animaux hématophages : ils se nourrissent du sang des mammifères à sang chaud dont l’homme fait partie.
C’est lorsque l’insecte est à l’état de larve que l’on peut agir sans incidence pour l’écosystème. La pluie est un formidable générateur de « gîtes larvaires ». La moindre flaque ou retenue d’eau peut être un lieu favorable de ponte et de prolifération du moustique.
Si vous possédez un jardin, veillez à éviter toute rétention d’eau (vases, bâches, gouttières non entretenues, …) et couvrez hermétiquement avec de la toile moustiquaire les récupérateurs d’eau.

De mai à septembre 2019, 4 bornes « anti-moustiques » brevetées et écologiques ont été installées dans le parc municipal à titre expérimental. Ces bornes diffusent du CO2 en quantité infinitésimale ainsi qu’un leurre olfactif qui attirent les moustiques-tigres et permettent de les piéger.

 

Pyrale du buis
La Pyrale du buis, fait partie des lépidoptères et plus précisément de la famille des Crambidae. Elle est originaire d’Asie mais elle est désormais présente en France depuis 2008. C’est une chenille qui ne s’attaque qu’aux feuilles de buis pour se nourrir, causant ainsi de vastes dégâts, voire le dépérissement des buis.
Des produits biologiques et disponibles dans le commerce existent pour agir dès le stade larvaire. Ces produits sont déposés sur les feuilles et la pyrale s’empoisonne en les mangeant.
Des pièges à phéromones permettent de piéger les adultes mâles (papillons) de la pyrale du buis.  Ils seront mis en place sur la commune.

Chenilles processionnaires
Redoutable fléau pour les arbres, la chenille processionnaire est aussi très urticante. Dès que les températures sont plus douces, les chenilles quittent leurs cocons et forment des processions aux pieds des arbres avant d’aller sous terre finir leur mue.
Des colliers équipés de sacs de terreau sont accrochés aux troncs des arbres de la commune. Ce dispositif a pour vocation de les attirer en simulant leur lieu de développement.
Son meilleur ennemi : la mésange bleue qui peut en consommer 30 à 40 chenilles par jour ! La municipalité ainstallé des nichoirs dans le parc et les écoles. Le nichoir doit être en bois naturel et non traité. Si son diamètre doit être de 28 mm. Plus grand ou plus petit, ce sont d’autres oiseaux qui s’y installeront.

Frelon asiatiques
Le frelon asiatique est consommateur d’abeille. Il existe des pièges à phéromones dans le commerce permettant de les pièger

Rongeurs
Composteurs doivent être fermés et ne pas contenir trop de protéines non seulement le compost sera de mauvaise qualité mais en plus il attirera ce type de rongeurs. Attention aussi aux poulaillers éviter que leur source de nourriture (graines…) leur soit accessible.


Une naissance un arbre

1-naissance1arbre-logo

Les jeunes ou futurs parents Labégeois sont invités à inscrire leur enfant né durant l’année en cours. Chaque enfant devient alors le parrain d’un arbre planté dans la commune où il est né et qui porte son prénom. Ce geste symbolique contribue ainsi à la préservation de notre environnement et à l’amélioration de notre cadre de vie.
En inscrivant votre enfant nouveau-né gratuitement en mairie ou via ce site, vous recevrez une invitation pour la cérémonie de plantation qui se déroule dans le courant de l’automne.

Première édition de « une naissance = un arbre » les bébés 2018 !


World CleanUp Day : nettoyons la planète en un jour !

Édition 2018 à Labège

Le World CleanUp Day est un évènement se déroulant sur une journée où des volontaires dans plusieurs pays du monde participent au nettoyage de la planète en ramassant des déchets. La précédente édition, le 15 septembre 2018 avait rassemblé environ 200 000 personnes en France, collectant ainsi 15 000m3 de déchets soit un volume équivalent à 5 piscines olympiques ! À Labège, un collectif de citoyens s’était formé mobilisant 100 volontaires. Même les enfants des écoles avaient mis la main à la pâte le 14 septembre 2018, au nombre de 300, répartis sur 3 circuits prédéfinis, ils avaient ramassé près de 2 m3 de déchets recyclables, 2 m3 de déchets non recyclables et l’équivalent d’un conteneur de 660L de déchets destinés à la déchetterie.
Le 21 septembre 2019 aura lieu la deuxième édition de cet évènement. Les CE2, CM1 et CM2 de l’Autan reconduiront cette action le 20 septembre 2019.

 

Encourager les mobilités douces
Éco mobilité : Labège labellisée !

L’éco mobilité correspond à la fin d’un modèle unique : le « tout-voiture » au profit des transports en commun et des transports doux c’est-à-dire sans moteurs. Il s’agit de repenser nos déplacements pour atteindre l’objectif fixé par l’accord de Paris lors de la COP21 : la réduction de 40 % des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030. Depuis plusieurs années déjà, la commune travaille à développer les déplacements éco responsables par le biais de dispositifs, d’initiatives ou d’aménagements. Ses efforts en la matière ont d’ailleurs été récompensés en 2018 par le Label Eco mobilité décerné par l’ADEME.


Transport en commun, covoiturage, transport solidaire : des alternatives au   » tout voiture » existent

Navette municipale : coup de pouce à l’éco mobilité
Chaque semaine, elle effectue deux déplacements : l’un vers le marché de Castanet et l’autre vers la galerie commerciale de Labège Enova. Le départ se fait du parking de la résidence de la rue Jacques Brel (avant le rond-point). Au retour, il est même possible d’être déposé devant chez soi avec ses courses.

Covoiturer : en voilà une bonne idée !
Un spot de covoiturage est un lieu identifié par un panneau où le passager peut attendre en toute sécurité et où le véhicule du conducteur peut s’arrêter facilement. Ces arrêts-minute sont implantés à proximité d’un arrêt de transport en commun.
A Labège village, le spot se trouve à proximité de la gare SNCF. Tisséo-collectivités, en partenariat avec le Sicoval a aménagé 22 spots covoiturage comme celui-ci dans l’agglomération. Ils sont utilisables par les usagers inscrits à covoiturage.tisseo.fr ou à rezopouce.fr.

La Mairie donne l’exemple !
En s’équipant progressivement de moyens de transports propres, la municipalité entend bien donner des idées vertueuses à ses administrés. Elle a ainsi fait l’acquisition d’un vélo électrique et plus récemment d’une voiture électrique dédiée en partie au Transport Solidaire Labégeois. Les agents peuvent ainsi effectuer leurs déplacements professionnels sans émission de gaz à effet de serre.

Eco mobile et solidaire : c’est possible !
En 2015, la Mairie a mis en place le transport solidaire Labégeois. Ce service de transport accompagné à la demande assuré par des bénévoles s’adresse aux Labégeois ayant des difficultés de mobilité passagère ou définitives. Proposé par le Centre communal d’Action Sociale de la commune, il permet à chacun de se déplacer mais contribue également à créer du lien social et à rompre les situations d’isolement. Aujourd’hui 12 labégeois(e) s bénévoles accompagnent ainsi une quinzaine d’usagers réguliers en voiture électrique

Où recharger dans le village ?

Le Syndicat Départemental d’Énergie de la Haute-Garonne déploie un réseau de 100 bornes de recharge pour véhicules électriques sur le territoire de la Haute-Garonne. A Labège village elle est située en face du parking de la gare. Elle a été inaugurée lors de la fête de l’éco-mobilité en septembre 2018.


Piétons, cycles : aménagements et initiatives se multiplient !

Aménagement rue des écoles
Au second semestre 2014, la mairie et la section Labégeoise de 2 pieds 2 roues ont travaillé à une solution pour sécuriser la rue des écoles et l’accès aux établissements scolaires. En 2015, la rue des écoles est devenue à sens unique pour les automobiles, avec une voie réservée aux cyclistes et le trottoir réservé aux piétons. Parallèlement, une rampe de liaison entre le centre-mairie et les écoles a été aménagée en lieu et place des anciennes toilettes publiques. Elle permet désormais aux vélos, aux personnes à mobilité réduite et aux piétons de rejoindre les écoles en toute sécurité.

Pistes cyclables
Dans le cadre du Schéma Directeur Cyclable du Sicoval, des travaux sont en cours sur la route RD16 (route de Baziège-La Lauragaise) pour créer une piste cyclable continue reliant Labège Village à Labège Enova et ainsi donner l’occasion aux labègeois de se déplacer en respectant l’environnement de manière sécurisée. La dernière portion manquante, entre l’intersection avec l’avenue Louis Couder et le rond-point de la RD57 devrait être finalisée en septembre 2019.

80 c’est le nombre de places de parkings vélo installées par les services municipaux (nouveaux parkings ou arceaux, en remplacement des pince-roues).

Le ChauCidou
C’est l’abréviation de « chaussée pour les circulations douces ». Il s’agit d’un concept de répartition de l’espace de la chaussée mis en place avenue Riquet. Ce dispositif de marquage au sol et de signalisation verticale délimite un espace de circulation dédié aux piétons et aux cyclistes. Objectif : rappeler aux automobilistes leur présence potentielle. Les véhicules circulent sur la bande centrale et sont autorisés à franchir les bandes de rives lorsqu’elles croisent une autre voiture.

P’tit bus Labégeois
Le P’tit bus labègeois est un mode de ramassage scolaire pédestre, totalement gratuit, mis en place en 2016 par la mairie et porté actuellement par l’association 2Pieds, 2Roues. Des adultes bénévoles retrouvent tous les matins des enfants labègeois et les accompagnent à pied jusqu’aux écoles maternelle et élémentaire via 5 circuits.
Les enfants ont imaginé de toute pièce la mascotte du P’tit bus labègeois, « Émile Pattes ».
Ce dispositif cumule de multiples avantages, il est sécurisé et apprend aux enfants à devenir plus responsable et autonome, il est bon pour la santé, bon pour la planète et permet de créer du lien social.
Pour de plus amples informations cliquez sur le lien suivant : Le blog d’Emile Pattes

AYAV : Allons-Y à Vélo 
AYAV est une opération d’incitation à utiliser le vélo au quotidien, et en particulier pour aller au travail ou à l’école. Cet événement est organisé chaque année par l’association 2 pieds 2 roues et la Maison du Vélo, depuis 2005. Des dizaines d’entreprises et d’écoles de la région qui s’engagent à se déplacer autrement, au moins le temps d’une journée… juste pour essayer… Depuis 4 ans, les écoles labégeoises jouent le jeu avec enthousiasme !

Produire et consommer "responsable et durable"
Projet « Manger autrement »

En 2009, la mairie lance le projet « Manger autrement » à la cantine de Labège. L’objectif est d’instaurer des menus à la fois meilleurs pour la santé et pour l’environnement et de sensibiliser les enfants à manger équilibré tout en respectant la planète.
Une instance municipale dans laquelle sont représentés les élus, le service de restauration scolaire, les ATSEM, l’ALAE, les enfants, les parents et une diététicienne se réunissent régulièrement pour évaluer les résultats et proposer de nouvelles pistes d’amélioration.


Label Territoire Bio Engagé

Première remise du Label à Labège

L’association Interbio Occitanie pilote la démarche de labellisation « Territoire BIO engagé », première démarche de labellisation bio des collectivités territoriales en France, créée en 2012. Ce label a pour ambition de soutenir et de valoriser les collectivités ayant atteint au moins un des deux objectifs suivants, conformément au Programme « Ambition Bio 2022 » :

Au moins 15% de surfaces agricoles utiles (SAU) dédiées à l’agriculture biologique

Au moins 20% de produits issus de l’agriculture biologique servis dans la restauration collective

Cela fait maintenant 4 ans que Labège affiche fièrement à l’entrée de ville son écriteau « Territoire BIO Engagé. En effet, elle a obtenu le label en 2015 en atteignant ces deux objectifs avec 22,6% de produits bio servis à la cantine et 23% de surfaces agricoles utiles bio. Elle a également reçu une mention spéciale car plus de la moitié des produits issus de l’agriculture biologique proviennent du Sud-Ouest de la France. Le label a été renouvelé en 2017 et sera renouvelé en 2020, ce qui ne sera qu’une formalité étant donné que la ville a conservé sa SAU dédiée au bio et proposait en 2018, dans ses menus à la cantine, 32 % de produits issus de l’agriculture biologique. 20 autres communes de la région ont également reçu le label.


Lait et fruits à l’école

En 2018 Labège reçoit l’agrément de France AgriMer pour mettre en place le dispositif « Un fruit pour la récré », obtenant ainsi des financements pour distribuer un fruit, un légume et/ou un laitage à la récréation. L’opération a d’abord été mise en place à la maternelle au printemps 2018, puis elle a été étendue à l’élémentaire en septembre 2018. Lancée dans le cadre du programme européen « School Fruit & Vegetable Scheme », l’objectif est de donner aux enfants les bons réflexes alimentaires notamment en les poussant à consommer 5 fruits et légumes par jour, de leur faire découvrir de nouvelles saveurs et de lutter contre l’obésité. Pour l’année scolaire 2019/2020 le dispositif change de nom, il devient « Lait et fruits à l’école », un fruit, un légume, un laitage et/ou du lait, sous signe officiel d’identification de la qualité et de l’origine, seront désormais distribués pendant le temps du repas.


Menu 2fois BON

Le restaurant scolaire de Labège propose, en collaboration avec une diététicienne, des menus équilibrés et à faible impact environnemental. En effet, les enfants peuvent savourer des produits locaux, de saison et bio tout au long de l’année. C’est donc en toute logique que le restaurant a participé le 6 juin 2019 lors de la Semaine du Développement Durable, pour la troisième année consécutive, à l’opération Menu 2foisBON. Il s’agit d’un menu à la fois bon pour la santé et bon pour la planète.   
Grâce à un ecocalculateur mis à disposition en ligne, il est possible de connaitre l’empreinte carbone du menu servis. 78 établissements dans toute la France ont participé à cette 5ème édition, 165 000 repas ont été servis et ont permis d’économiser près de 350 tonnes de CO2. À titre de comparaison, cela correspond à la quantité de CO2 émis lors de 2143 trajets Toulouse/Paris en voiture !

Menu 2foisBON servis le 6 juin 2019 à Labège :

Salade composée (tomates et betteraves) – Bessières en Haute-Garonne (31)
Rôti de veau – Auch dans le Gers (32)
Pâtes bio – Técou dans le Tarn (81)
Fromage bio – La Cavalerie dans l’Aveyron (12)
Pommes bio – Tarn et Garonne (82)


Lutte contre le gaspillage alimentaire à la cantine

Dans le cadre de l’opération nationale « 1 000 écoles et collèges contre le gaspillage alimentaire » initiée par l’ADEME entre 2016 et 2018, des animateurs éco-citoyenneté du Sicoval ont réalisé un diagnostic du restaurant scolaire de Labège en 2016 puis en 2017. Tout au long de cette semaine les déchets de cuisine (en préparation et en fin de service) et les déchets des convives ont été pesés pour évaluer le gaspillage alimentaire. Pour la maternelle en moyenne 11,7% des repas qui sont jetés chaque jour. Pour l’élémentaire, le gaspillage par repas est évalué à 16%. Ces résultats montrent que des efforts sont déjà effectués : quantités adaptées et desserts servis une fois le plat mangé…

L’importance de la sensibilisation
Une affiche de communication a été mise en place pour sensibiliser les enfants au gaspillage du pain en les incitant à en prendre un seul puis de se resservir si nécessaire. De même que pour le pain, les enfants de l’élémentaire sont invités à se servir en petites quantités et de revenir à la rampe pour se resservir s’ils le souhaitent. Des animations et des ateliers sur le goût, les fruits et légumes de saison, la réduction des déchets sont réalisés.

Le tri des déchets
Une table de tri composée d’un bac pour les déchets ménagers, un pour les déchets recyclables et un pour les déchets compostables, a été installée pour l’élémentaire. Les enfants tri eux-mêmes leurs déchets à la fin du repas. Les enfants de la maternelle trient leurs déchets alimentaires avec l’aide des animateurs grâce à des poubelles de table.

Le compostage
6 composteurs ont été installés à proximité du restaurant, les enfants déposent eux-mêmes le bac des biodéchets dans les composteurs. Le compost produit est par la suite utilisé pour nourrir les plantes et arbres décoratifs des écoles et aux alentours ou pour alimenter le nouveau compost et ainsi accélérer sa décomposition. Les animateurs, les ATSEM (Agent Territorial Spécialisé des Écoles Maternelles), le personnel de la cantine et l’équipe des espaces verts ont suivi une formation organisée par le Sicoval sur le compostage.


Jardinage dès le plus jeune age !

Les animateurs des Accueils de Loisirs Associés à l’Ecole (ALAE) de Labège, très engagés dans la protection de l’environnement, contribuent avec les enfants, au développement de la faune et de la flore au sein même des écoles.

A la découverte du potager de la maternelle
À l’ALAE maternelle, les enfants s’occupent du jardin potager tous les lundis et mardis matin ainsi que les jeudis et vendredis soir avec Julien, l’animateur référent. On peut y trouver des légumes anciens comme le topinambour, des arbres et arbustes fruitiers tel que le groseillier, des plantes aromatiques comme la sauge et encore bien d’autres variétés. Une maison à insectes est également présente dans le potager, elle peut abriter des araignées, des abeilles, etc. Les enfants, toujours très enthousiastes plantent de nouvelles espèces, entretiennent les plantations déjà présentes ou ramassent des produits pour les goûter ou  les cuisiner lors d’ateliers. Lors de cette activité, les enfants sont sensibilisés  à la nature en leur apprenant le nom des plantes et leurs bienfaits et les gestes pour respecter l’environnement, les animaux et les insectes.

La biozone de l’école élémentaire
Les animateurs de l’ALAE élémentaire ont semé des graines, dans un espace qu’ils appellent « biozone », à la fin de l’année scolaire 2017. Par la suite, les enfants y ont créé un hôtel à insectes.

Une spirale aromatique grâce aux chantiers jeunes
Les jeunes du chantier 2018 ont mis leur pierre à l’édifice. Ils ont bâti une spirale d’aromatiques à l’école maternelle. Il s’agit d’une structure en trois dimensions qui accueille des herbes aromatiques. L’objectif de ces plantations en forme de spirale est de créer différents microclimats sur un petit espace, c’est-à-dire des parties humides, sèches, ensoleillées, ombragées, pauvres et riches en nutriments de manière à cultiver au même endroit toutes sortes de plantes aromatiques : ciboulette, persil, thym, coriandre, menthe, aneth, romarin, estragon, lavande…

Réduire sa consommation d'énergie
Renouvellement du parc d’éclairage public

Dans le cadre du plan renouvellement du parc d’éclairage public, en collaboration avec le Syndicat Départemental d’Énergie de la Haute-Garonne (SDEHG) des travaux ont régulièrement lieu sur la commune afin de remplacer un matériel vétuste et énergivore par des dispositifs led plus économiques ainsi que des horloges astronomiques permettant d’abaisser la luminosité sur des plages horaires pré programmées.

 


Installation de panneaux photovoltaïques sur des toits de la commune

Inauguration des panneaux photovoltaïques de la commune en septembre 2018

Le Conseil Municipal a voté une délibération pour que la commune devienne sociétaire d’ICEA. La Mairie a mis à la disposition d’ICEA deux toits (celui de l’École maternelle et celui de l’ancienne Mairie annexe, située rue de l’Autan) pour l’installation de panneaux photovoltaïques.

 

 

 

 


Isolation thermique : Soleval vous accompagne

L’Agence Locale de l’Energie et du Climat en Sicoval sud-est toulousain, est une association loi 1901. Elle a été créée en avril 2007 avec le soutien technique et financier de la communauté d’agglomération du Sicoval, de l’ADEME et de la Région Midi-Pyrénées. SOLEVAL a pour objet :

- de favoriser et d’entreprendre des opérations visant à l’utilisation rationnelle de l’énergie, à la lutte contre le changement climatique et à la protection de l’environnement,  

- d’être un espace d’information pour les particuliers et les collectivités sur les thématiques de la maîtrise de l’énergie et de l’utilisation des énergies renouvelables.

L’espace info énergie, un service d’information et de conseil, indépendant et gratuit à la disposition du public

En France comme dans beaucoup de pays, le secteur du bâtiment est le plus énergivore (plus de 45% de la consommation) et est responsable de 25% des émissions de gaz à effet de serre. Son impact sur le climat est donc extrêmement important. L’habitat individuel et collectif y représentent une large part, il est donc logique et urgent d’agir vers une maîtrise des consommations dans ce domaine (chauffage, eau chaude, cuisson et électricité spécifique).  La maîtrise de l’énergie dans l’habitat permet de concilier économies (d’argent et d’énergie), participation à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre et amélioration du confort thermique !

L’information du citoyen/consommateur est un maillon essentiel de la réussite de ces actions.

L’ADEME a développé depuis 2001, en partenariat étroit avec les collectivités locales, un réseau d’information et de conseil de proximité sur l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables. Le réseau « INFO ENERGIE » est aujourd’hui constitué de 235 Espaces et compte plus de 400 conseillers au service du public.

Dans chaque Espace Info-Energie, des spécialistes vous informent et vous conseillent sur toutes les questions relatives à l’efficacité énergétique et à la protection de l’environnement : Quels sont les gestes simples à effectuer ? Quel type d’équipement choisir ? Quelles sont les aides accordées et les déductions fiscales ? … Des brochures et des guides pratiques sont également mis à votre disposition. Une charte signée entre l’ADEME et la structure d’accueil de l’Espace Info-Energie garantit la gratuité, la neutralité et l’indépendance des services proposés. Pour des études approfondies, les conseillers vous orienteront vers les organismes, bureaux d’études ou entreprises compétentes.

Les conseillers énergie vous répondent du lundi au jeudi de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30 , le vendredi de 9h30 à 13h30 au 05 61 73 38 81 ou par le formulaire de contact .
Ils vous accueillent uniquement sur rendez-vous au Centre de l’Astel (à côté du Super U) – 31450 belberaud.

Opération Rénoval : une entrée unique pour rénover votre logement

Vous souhaitez réduire votre facture d’énergie ? Votre logement est indigne ou inadapté ? Une seule porte d’entrée : Rénoval
Propriétaires ou futurs acquéreurs, en habitat individuel ou collectif, Rénoval vous propose un accompagnement gratuit et sur mesure pour rénover ou équiper votre logement.

05 61 73 38 81 / renoval@soleval.org

Un conseiller détermine avec vous votre parcours de rénovation et vous accompagne tout au long des étapes : l’accompagnement se fait dans la durée.

Une permanence juridique est également disponible. Elle est tenue par des juristes de l’ADIL, tous les 1ers mardis du mois de 14h à 17h. Vous pouvez demander un RDV au 05 62 24 09 07.


Sensibilisation aux économie d’énergie à Labège : des événements qui fédèrent !
Défi école à énergie positive

Défi 2018

Les ressources énergétiques de la planète ne sont pas inépuisables. Il est donc essentiel de réduire sa consommation énergétique et de s’orienter vers des énergies plus propres et plus respectueuses de l’environnement.
L’enfant d’aujourd’hui est le consommateur de demain
Ainsi, dans une démarche de sensibilisation, il est primordial que l’enfant soit initié aux éco-gestes et à la question des énergies alternatives dès son plus jeune âge. C’est pourquoi la communauté d’agglomération du Sicoval propose aux écoles et aux communes du territoire de participer au Défi Écoles à énergie positive. L’École élémentaire l’Autan a participé à la deuxième saison du défi en 2017-2018.


Les soirées de la thermographie 

La commission environnement organise des opérations de sensibilisation conjointes avec le Sicoval et l’Agence Soleval (Agence Locale de l’Energie et du Climat en Sicoval sud-est toulousain).

Le 26 mars 2015, la commune a organisé une soirée de la thermographie pour présenter aux labégeois ses actions sur les questions énergétiques de l’habitat. L’Agence Soleval a fait le point sur les actions de rénovation des logements et des aides financières possibles dans. Enfin, une balade dans le village avec les techniciens munis de caméras thermiques à infrarouge a permis de détecter les défauts d’isolation des logements du centre-ville.

La journée Energie-Habitat

Comment mener à bien un projet de rénovation énergétique, vers qui se tourner, de quelles aides peut-on bénéficier… pour éviter que votre projet ne vire au « parcours du combattant », la Mairie de Labège, le Sicoval et l’Agence Soleval ont organisé une journée entière destinée à vous accompagner dans vos démarches grâce au dispositif Renoval. Cette journée « Energie-Habitat », le 13 mars 2016 à la salle polyvalente, a permis aux labégeois de rencontrer tous les acteurs de la rénovation énergétique. Diagnostic thermique, analyse technique et financière des travaux à réaliser, choix d’un professionnel ou encore montage financier de votre dossier… des conseillers, experts, artisans étaient présents pour éclairer les visiteurs sur chaque étape de leur projet.

La lutte contre la pollution lumineuse s’accorde avec les économies d’énergie  : Le jour de la nuit 

Le 10 octobre 2015, Labège a participé au « Jour de la nuit », une opération nationale de sensibilisation à la pollution lumineuse. Le principe est simple : on restreint l’éclairage public pour redécouvrir la nuit, ses paysages, sa biodiversité et son ciel étoilé. Parallèlement à cette extinction dans l’hyper centre de la commune, la municipalité avait mis en place une série d’ateliers : astronomie, découverte de la faune nocturne, lecture de contes de la nuit ou encore théâtre d’ombre ainsi qu’un lâcher de lanternes. L’agence Soleval avait également animé une conférence sur la question de l’éclairage nocturne.

Depuis quelques années, la nuit est confrontée à la montée d’une pollution lumineuse issue d’une généralisation de l’éclairage nocturne. En dix ans, l’éclairage a augmenté de 30 % en France et on dénombre aujourd’hui environ neuf millions de points lumineux.