Labège dispose d’un patrimoine présentant un certain intérêt historique, notamment pour les personnes s’intéressant à l’histoire du Lauragais et du Midi-Toulousain. Bâtisses de briques, fontaine, pigeonnier… La commune a conservé intacts plusieurs vestiges de son passé.

• L’Eglise Saint-Barthélemy : Construite aux alentours de 1880 dans un style néo-roman, elle a subi d’importants travaux de rénovation en 2010 et s’est vu dotée d’une cloque toute neuve en 2013. Avant elle, deux autres églises ont existés au même emplacement : la première aux alentours de 1230 et la deuxième construite en 1530.

• La Maison de maître de la place Saint Barthélémy : Remaniée pendant la deuxième moitié du XVIIIe siècle, il est possible que l’édifice date d’une époque antérieure. Si la maison en elle-même est une propriété privée, une partie du domaine a été cédé à la commune et forme aujourd’hui le parc municipal. Sur l’une de ses façades, on peut aussi y découvrir un cadran solaire datant du XVIe siècle.

• Le monument aux morts : Situé entre l’avenue Paul Riquet et le portail de l’ancien cimetière, il aurait été érigé au début du XXe siècle.

• L’ancien presbytère : Situé au 20 rue Tournamille, il abrite désormais l’école de musique intercommunale Claude Nougaro.

• La propriété de Bouysset : Situé chemin du Collège Périgord et fondé avant le XIXe siècle, ce domaine agricole, aujourd’hui propriété privée, a été considérablement remanié. Dans son parc, existe toujours un pigeonnier datant de la 2e moitié XVIIIe siècle et classé monument historique.

• La fontaine Saint-Sernin : Réputée pour son eau aux vertus curatives, la légende raconte que Saint-Sernin, envoyé de Rome, s’y arrêta alors qu’il se rendait à Toulouse et lui donna la faculté de guérir de la fièvre. Des pièces de monnaie anciennes y ont été retrouvées.

• La fontaine du Laurier

• Plusieurs anciens corps de ferme : rue Baratou et rue de l’ancien château